フランス語書籍専門店の欧明社。フランス語の教材・電子辞書・書籍・雑誌・DVD・文具・映画のチケットを取り扱っております。

商品検索

カテゴリーから選ぶ

リンク集


Click for Paris, France Forecast

お問い合わせ

商品・その他のご不明な点につきましては、下記までお問い合わせください。

TEL:03-3262-7276(代)
FAX:03-3230-2517
Eメール:info@omeisha.com

営業時間
【平日】 10:00〜18:00(事務営業時間16時まで)
【土曜】 10:00〜17:30(事務営業時間16時まで)
【休日】 日曜・祝祭日
※インターネットでのご注文は24時間受付けいたします。

商品詳細

Japoneries d'automne
販売価格: 2,244円(内税)
定価: —
購入数 
当ホームページで紹介している商品の在庫は、御問い合わせいただいた時点で在庫切れの場合がございます。また、価格表示は税込(本体価格)となります。
為替相場により価格が多少変動いたしますので予めご了承ください(和書、電子辞書は除く)。
Titre : Japoneries d'automne

Auteur : Pierre Loti
Éditeur ‏ : ‎ Omnia poche (20 avril 2017)
Langue ‏ : ‎ Français
Broché ‏ : ‎ 253 pages
ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2841006267
Poids de l'article ‏ : ‎ 140 g
Dimensions ‏ : ‎ 11.1 x 1.4 x 17.9 cm


明治初期に日本を5回も訪れたフランス海軍士官ピエール・ロティ。神戸・京都・奈良・東京・日光などを巡って、日本人や日本の風物など驚くべき光景を綴った日本印象記です。KIOTO,YEDDOなどフランス語表記も古風で、文学で明治時代の日本にタイムトリップできる貴重な随筆です。


Au cours de sa vie, Pierre Loti s'est rendu cinq fois au Japon pour des séjours de plusieurs semaines à chaque fois, entre 1885 et 1901. L'archipel nippon lui a inspiré deux romans : le célèbre Madame Chrysanthème (1887) et La Troisième Jeunesse de Madame Prune (1905). C'est entre ces deux œuvres qu'ont paru les Japoneries d'automne (1889) qui rassemblent des impressions de voyage sur différents sites comme l'indiquent les titres des chapitres : " Kioto, la ville sainte ", " Un bal à Yeddo " (bal donné au palais Rokou Meïkan), " Extraaordinaire cuisine de deux vieux " (visite dans la campagne proche de Yokohama), " Toilette d'impératrice " (séjour à Kamakura, ancienne capitale), " Trois légendes rustiques ", " La Sainte Montagne de Nikko ", " Au tombeau des samouraïs " (Loti se rend sur la tombe des fameux quarante-sept samouraïs), " Yeddo " et " L'impératrice Printemps ". Cette relation de voyage offre une excellente image du Japon à l'époque de l'ère Meiji où il commence à s'ouvrir.
Dans son style admirable, Loti invite le lecteur à le suivre dans son regard qui cherche à comprendre cette civilisation si difficile d'accès. En témoigne cet extrait du chapitre consacré à la montagne de Nikko : " C'est, sous le couvert d'une épaisse forêt, au penchant de la Sainte Montagne de Nikko, au milieu de cascades qui font à l'ombre des cèdres un bruit éternel, – une série de temples enchantés, en bronze, en laque aux toits d'or, ayant l'air d'être venus là à l'appel d'une baguette magique, parmi les fougères et les mousses, dans l'humidité verte, sous la voûte des ramures sombres, au milieu de la grande nature sauvage. "